Publié le

LE RAMEAU D’OR

Atelier de 3e année 
Écrit et dirigé par Simon Falguières
Collaboration artistique Lolita de Villers

Du 9 au 15 décembre 2022
Au Théâtre du Conservatoire

Séances
Vendredi 9 décembre à 19h
Samedi 10 décembre à 18h
Lundi 12 décembre à 19h
Mardi 13 décembre à 19h
Mercredi 14 décembre à 19h
Jeudi 15 décembre à 19h

Photos de Christophe Raynaud de Lage pendant les répétitions
Cliquer pour faire défiler le diaporama ⤵

RÉSERVATIONS

Vendredi 9 décembre à 19h
Réserver

Samedi 10 décembre à 18h
Réserver

Lundi 12 décembre à 19h
Réserver

Mardi 13 décembre à 19h
Réserver

Mercredi 14 décembre à 19h
Réserver

Jeudi 15 décembre à 19h
Réserver

Avec
Lomane de Dietrich
Théo Delezenne
Hermine Dos Santos
Ryad Ferrad
Myriam Fichter
Mikaël-don Giancarli
Yasmine Hadj Ali
Olenka Ilunga
Antoine Kobi
Samantha Le Bas
Agathe Mazouin
Tom Menanteau
Guillaume Morel
Zoé Van Herck
Padrig Vion
Ike Zacsongo Joseph


Assistanat à la mise en scène : Lolita de Villers
Création Costumes : Valérie Montagu
Création Lumières : Léandre Gans
Création Accessoires : Alice Delarue
Création Sonore : Hippolyte Leblanc
Scénographie : Emmanuel Clolus
Aide en production : Le K : Martin Kergourlay – Justyne Leguy Genest



« A personne il n’est donné d’accéder aux souterrains mystères avant qu’il n’est de l’arbre détaché le rameau d’or. » Virgile : L’Enéide – Chant VI

Dans le monde des dieux, on fête le retour de Perséphone. La fille de Déméter (Déesse de la terre nourricière) revient comme tous les ans, du monde des ténèbres d’Hadès. A son retour, elle conte une histoire terrible. Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants arrivent aux enfers avec leur tête sous le bras. Ils ne peuvent pas parler mais ils écrivent sur le sable le nom de leur persécuteur : Minaï. Les dieux sont horrifiés. Orphée connaît ce nom. Il raconte alors aux dieux l’histoire de Minaï. Et le poème se fait théâtre.

Le Rameau d’Or est une œuvre sans temporalité ni lieu précis. Une pièce écrite sous le motif de « La Catabase », « La descente de l‘esprit » dans le monde des morts chez les grecques. Une fable épique, mêlant les genres théâtraux et réunissant cinquante personnages, dieux et humains en un rêve introspectif.