Vivianna Chiotini

PROMOTION 2020

Sujet
Dramatisation des relations entre le corps et l’espace : le triptyque dans la performance interdisciplinaire

Direction
Christophe Triau (directeur de thèse) – Professeur en études théâtrales à l’université Paris-Nanterre

Marie de Testa (encadrante-artiste) – Architecte, Scénographe

Problématique
Comment le triptyque, dans la performance interdisciplinaire, peut-il dramatiser les relations entre le corps et l’espace ?

Présentation

L’objectif principal de cette recherche est d’explorer le format du triptyque (développé et utilisé essentiellement dans le domaine des Beaux-Arts) et d’expérimenter sa structure dans la forme théâtrale. Je cherche à penser, sculpter et dramatiser les variables entre trois espaces scéniques, comme trois parties d’une seule scène. Plus précisément, je vise à donner forme vivante à la « sensation comme vibration » et au « mouvement des mouvements » que Gilles Deleuze distingue sur les panneaux des triptyques de Francis Bacon. Il s’agira pour moi d’analyser le regard simultané du spectateur ou de la spectatrice vers ces trois espaces et la manière dont ces trois mondes entrent en relation les uns avec les autres ; de déterminer les enjeux interdisciplinaires et les outils théoriques à même de saisir et de développer cette relation entre corps vivant et espace. Voici les questions qui nourriront mon protocole de recherche :

Qu’est-ce que le format du triptyque modifie dans le processus créatif et, notamment, dans la mobilisation des corps au sein de celui-ci ?

De quel type d’outils les interprètes peuvent-ils se saisir, s’ils travaillent en sachant qu’ils appartiennent à un tout, pour que chacun d’entre eux dépende des autres tout en en étant isolé ?
Quels procédés narratifs surgissent de ce format ?

Qu’est-ce que la performance en triptyque – avec ses relations et ses rythmes, ses répétitions, ses divisions et ses réunions – provoque esthétiquement et intellectuellement chez les spectateurs et les spectatrices ?
Enfin, quelle compréhension des relations spatiales et humaines peut émerger de ce dispositif ?

Ce dernier champ d’exploration me dirigera vers la grande question du rapport du corps humain avec la nature, et vers une approche esthétique du monde naturel à travers la performance. Comment peut-on marquer la transformation de notre rapport à la nature et à notre environnement ? Et, à l’inverse, est-il possible d’inaugurer une façon de travailler basée sur la symbiose et la coopération ?

Mots-clés
triptyque, corps, espace, relations, rythme, interdisciplinarité

Bibliographie non-exhaustive
BACHELARD Gaston, La poétique de l’espace, Paris, Presses Universitaires de la France, 1957. SYLVESTER David, Interviews with Francis Bacon, London, Thames & Hudson, 1975. KELEMAN Stanley, Myth and the Body. A Colloquy with Joseph Campbell, Berkeley, Center Press, 1999. GENOSKO Gary (ed.), Deleuze et Guattari: Deleuze, London/ New York, Routledge, 2001. DELEUZE Gilles, Francis Bacon. Logique de la Sensation, Paris, Éditions du Seuil, « L’Ordre Philosophique », 2002. GLISSANT Edouard, Philosophie de la relation, Paris, Gallimard, 2009. Joslin McKinney et Scott Palmer (ed.), Scenography Expanded, London / New York, Bloomsbury, 2017. HANN Rachel, Beyond Scenography, Oxon New York, Routledge, 2019. WEBER Andreas, Enlivenment, Cambridge, MA: MIT Press, 2019.