Publié par

BILAN D’ÉTAPE SACRe, Laurence Ayi

DES POSITIONS : APPARITION-DÉPOSITION, APPARENCE-COMPOSITION, DISPARITION-DÉCOMPOSITION 
Installation-performance autour du rituel de l’habillage

Laurence Ayi, doctorante SACRe promotion 2016, présentera son bilan d’étape vendredi 18 et samedi 19 octobre à 14h45 et 19h15 en salle Jouvet.

Sujet de thèse : Le rituel de l’habillage comme mécanisme de transition du vêtement au costume. Dire que ce rituel est un acte de théâtre performatif duquel naît l’objet-costume, art visuel-vivant 

Le rituel qui consiste à habiller un mort pour entrer dans l’autre monde comporte une étrange similarité avec celui qui consiste à l’habillage du comédien avant son entrée en scène. 
Cette thèse se propose donc de mettre le vêtement-costume au centre de la recherche en tant qu’objet performatif en action.

Scénographe, costumière et plasticienne, Laurence Ayi appréhende par le prisme de la performance et l’installation, le vêtement-costume comme espace, lieu du corps où prend place un théâtre intérieur, singulier.

Elle poursuit une réflexion autour de deux questions clés :
– À quel moment le vêtement devient-il costume ?
– De quelles vies s’anime un vêtement et par quel vêtement se déshumanise un être ?

ThèmeBilan d’étape doctorat SACRe
Mise en scèneLaurence Ayi
HorairesVendredi 18 et samedi 19 octobre à 14h45 et 19h15
Publié par

FESTIVAL DE SEPTEMBRE 2019

Venez retrouver les élèves du double cursus Jouer et mettre en scène à l’occasion de leur dernier exercice : la présentation de leurs créations, des formes courtes réalisées en peu de temps et avec des moyens réduits.
Ces présentations se dérouleront du 6 septembre au 5 octobre en salle Jouvet.

Mise en scèneLouise Orry-Diquero
Heloïse Manessier
Rose Martine
Charly Fournier
Hugo Kuchel
Édouard Pénaud
HorairesVoir programme


DÉPRESSURISATION, mis en scène par Louise Orry-Diquero


L’ORAGE, mis en scène par Héloïse Manessier


L’EMBONPOINT, mis en scène par Charly Fournier


RÊVES, mis en scène par Hugo Kuchel


COMMENT ALLEZ-VOUS ? mis en scène par Édouard Pénaud